Accueil Blog Des jumeaux à Saint Tropez Retour

Des jumeaux à Saint Tropez 10 février 2016

Des jumeaux à Saint Tropez - Rencontre avec Christophe et Laurent Tricoit. Christophe et Laurent ont beaucoup en commun. Non seulement le fait que chacun dirige un célèbre restaurant à Saint Tropez, Christophe avec le Pearl Beach et Laurent avec le Key West, mais également qu’ils sont jumeaux et se ressemblent beaucoup à première vue. On ne se demande donc pas pourquoi les clients les confondent souvent et ne sont jamais sûrs de savoir qui est qui.


Pia Frei: Laurent, Christophe – d’où venez vous ? Avez-vous toujours travaillé dans la restauration ?

Laurent: A l’origine nous sommes du nord de la France, à la frontière belge. Quand nous avons eu 17 ans, nous sommes arrivés à Saint Tropez une première fois. Pour gagner de l’argent de poche, nous avons travaillé au Key West pendant l’été comme plagiste. A vrai dire, Saint Tropez nous a pris dans ses filets et nous avons gravi chaque échelon jusqu’à devenir directeur. Evidemment cela n’est pas arrivé en un jour et n’avait pas été programmé comme ça. Après avoir obtenu notre bac, nous avons fait des études d’ingénieurs, Christophe s’est concentré sur les sciences technologiques, et moi, sur les finances.

Christophe: Pendant toute la période de nos études, nous avons toujours travaillé à Saint Tropez durant l’été. Nos programmes d’hiver incluaient des périodes de travail à la Guadeloupe au Kon Tiki de Saint Martin. Entre temps, nous avons également eu d’autres jobs comme à l’hôtel Costes de Paris. Quelle vie d’étudiants ! Et quand nous avons dû décider quelle orientation prendre suite à nos diplômes, nous avons eu la chance de tenir le Key West ensemble. Et comme Saint Tropez devenait cher à notre cœur, nous avons saisi cette opportunité…


Pia Frei: Donc, vous n’avez pas seulement grandi ensemble, mais vous avez également étudié ensemble et travaillé ensemble pendant plus de 20 ans ? De vrais jumeaux je suppose.

Christophe: C’est vrai. Nous apprécions de rester proches. Mais quand le propriétaire du Key West a également acheté le Pearl Beach il y a 12 ans, j’ai eu la chance de devenir directeur, pendant que Laurent continuait à gérer le Key West seul. Chaque restaurant a son propre profil et ses clients réguliers. Mais nous continuons à parler ensemble de nouvelles idées.

Laurent: En particulier en été, le Key West est l’un des incontournables de Pampelonne. Nos 150 places assises sont complètes pour plusieurs services le midi. En juillet et août, nous restons également ouvert le soir. Quelque soit l’événement, en couple, avec des amis ou pour un anniversaire, pour nous, la seule limite est la mer. Et pour les grands évènements, nous pouvons également privatiser une partie du restaurant, afin que nos invités puissent être avec leurs amis. En particulier pour les mariages sur la plage, le Key West offre le souvenir d’une journée inoubliable.


Pia Frei: Personnellement, j’aime l’arrière saison à Saint Tropez. Et j’apprécie que le Pearl Beach et le Key West restent ouverts toute l’année. Quel est votre concept ?

Christophe: Nous voulons amplifier le fait que Saint Tropez ne soit pas simplement un rendez-vous incontournable en été. Les avant et arrières saisons sont très attractives. Le climat est doux, le soleil attire les européens du Nord de l’Europe, où le temps est gris et terne. Vers midi, vous pouvez prendre un verre de rosé et manger en terrasse. C’est pour cela que nous avons notre brunch du dimanche toute l’année – sauf en été. Il est conseillé, à ceux qui veulent venir, de réserver. Même en hiver, nous sommes complet la plupart du temps. De mai à Octobre, nous avons notre « Sunset Apéro » chaque jeudi, avec un DJ ou de la musique live. De plus il y a la possibilité de prendre des tapas et de boire un verre à des prix réduits. C’est toujours un moment agréable. Et là encore : pour être sûr d’avoir une table, il est préférable de réserver.

Laurent: Au Key West, nous n’avons pas d’événement comme pour Christophe, mais nous avons nos clients réguliers en été comme en hiver. Quand le temps est clément le week-end, disons vers Décembre, la terrasse est pleine. Et nos clients adorent regarder les vagues venir s’écraser sur la plage, tout en étant assis à côté d’un feu de cheminée crépitant. D’ailleurs, je suis toujours aussi surpris par la force de la nature. Et sortir en pleine tempête n’est pas seulement bon pour le moral.


Pia Frei: Que faites vous quand vous ne travaillez pas ?

Laurent: J’aime faire du vélo et me promener autour de Saint Tropez qui offre des coins très sympathiques. Vous n’avez pas besoin de longue préparation car il suffit de monter sur son vélo et de partir. Grâce à cela je peux vraiment évacuer l’énergie et me vider l’esprit pour des idées nouvelles. En hiver je vais à Isola pour skier, c’est seulement à 3 heures et vous êtes sur les pistes. En dehors de cela, j’aime les voyages dans les environs. Ma ville favorite est Aix-en-Provence.

Christophe: Dès que je peux, je vais dans la nature. Il y a des lieux superbes et surtout pour les enfants. J’aime aller faire des sports nautiques avec mon fils de 7 ans au lac de Rabinon au Muy ou au lac de l’Arena à Roquebrune-sur-Argens. Vous pouvez également vous y détendre en vous asseyant confortablement sur les bords du lac, et y passer une journée en famille. Ou un peu plus loin, le lac de Sainte Croix à l’entrée des Gorge du Verdon, le Grand Canyon européen si l’on peut dire. Tout simplement fantastique ! Et la petite version est à quelques pas de là avec les Gorges de Pennafort. Tout aussi étrange, dans laquelle une petite crique s’est formée au fil des années. Hautement recommandé : le restaurant gastronomique qui porte le même nom, où les clients sont accueillis avec les spécialités culinaires françaises.


Pia Frei: Si vous deviez résumer en une phrase ce qui est important pour vous et ce que vous attendez, que diriez vous ?

Christophe: Ce que l’on fait, on le fait avec le cœur et l’envie. C’est seulement quand on fait quelque chose avec enthousiasme qu’on le fait bien. Laurent acquiesce d’un signe de tête en entendant son frère et sourit.


Merci beaucoup à Christophe et Laurent. Nous avons pris du plaisir à mieux vous connaître. Et bien entendu nous vous souhaitons beaucoup de succès et de reconnaissance dans le futur avec vos restaurants à Saint Tropez. Et nous serons ravies de vous recommander à nos clients.

 

         Pia Frei                                          Caroline Simon